previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

Certains fruits ont la vertu de mûrir après leur cueillette; la brumisation permet de reproduire un processus de maturation artificiel des fruits climactériques (*)tels que les bananes, kiwis, avocats, figues, tomates… tout en gardant leurs saveurs.

Dans les mûrisseries, prenons l’exemple des bananes : les fruits arrivent non-mûrs car ils viennent de pays lointains et ne peuvent être expédiés déjà mûrs; il faut donc “déverdir” ces bananes.

Le système brumisateur haute pression va créer une ambiance humide (environ 95%) sans mouiller les fruits afin d’accélérer le processus de mûrissement.

En augmentant l’hygrométrie, le fruit ne se déssèchera pas, évitant ainsi les taches, les fissures et les ecchymoses et allongeant la durée de vie du fruit.

Certaines chambres de mûrissement vont utiliser l’éthylène ce qui sèche le fruit, tandis que l’humidification par brumisation ne sèche pas le fruit lui conservant toute sa saveur.

Le brumisateur peut également être utilisé sans les salles de stockage de fruits.

 

(*) Un fruit (ou un légume) est dit climactérique si sa maturation est dépendante de l’éthylène (agissant comme hormone végétale), et associée avec une augmentation de la respiration cellulaire de ses tissus.